Les huiles végétales

Reconnaître une huile de qualité :

La pression à froid utilisée par Pranarôm est un mode d’extraction exclusivement mécanique, qui s’effectue à basse température, préservant ainsi la pleine teneur en acides gras essentiels, vitamine E, anti-oxydants naturels, et ne nécessitant, par ce fait, aucun additif.
La première extraction, appelée « première pression » donne un pur et véritable « jus de fruits » oléagineux.

Le qualificatif « vierge » ne peut être attribué à une huile végétale que si elle répond à plusieurs critères précis, fixés par la réglementation :
– première pression à froid
– clarification par des moyens physiques ou mécaniques
– aucun traitement de raffinage physique ou chimique

Les huiles végétales certifiées biologiques ou 100% biologique, doivent provenir de productions agricoles exemptes de produits chimiques de synthèse et dont les cultures se situent dans des zones abritées de contaminations extérieures. Obtenues uniquement par expression mécanique à froid, les huiles végétales certifiées biologiques sont pourvues d’un étiquetage qui permet la traçabilité du produit.

Macérat huileux ou huile végétale ? Précisions :

Une huile végétale est la plupart du temps obtenue par première pression à froid d’une noix, d’un fruit ou d’une graine oléagineuse. Cette huile est donc comparée à un « jus » lipidique.
Il existe cependant beaucoup de plantes qui ne peuvent pas produire d’huile par pression, et dont pourtant l’action bénéfique pour la santé s’exprime dans des huiles. On parle alors de macérats huileux ou d’huiles de macération.
Les huiles de macération sont obtenues par un procédé assez simple qui existe depuis la nuit des temps. On laisse macérer la partie de la plante choisie (fleurs, graines, totum) dans de l’huile végétale « de base » telle que le tournesol. Cette macération dure souvent plusieurs semaines. on filtre ensuite la préparation et on obtient une huile végétale enrichie des principes actifs contenus dans la plante : le macérat huileux.
Les macérats huileux ( Arnica, Calendula, Carotte, Millepertuis) s’utilisent comme n’importe quelle huile végétale.

Huile végétale et huiles essentielles. Quels mélanges ?

On conseille souvent de diluer les huiles essentielles dans les huiles végétales pour obtenir des synergies aromatiques efficaces.
Pour une utilisation cosmétique, on dilue de 1 à 3 % d’huiles essentielles dans de l’huile végétale.
Pour une action sur la santé, on peut aller bien souvent jusqu’à des dilutions de 20 à 80 % d’huiles essentielles dans l’huile végétale, en fonction de la dermo-causticité ou de la force des huiles essentielles choisies.

 Retrouvez toutes les huiles végétales en suivant ce lien