Inule odorante Bio 5 ml

31,84

Connue comme expectorante et mucolytique puissante, cette huile est utilisée en cas d’infections respiratoires, bronchites et asthme en frictions sur le thorax et le haut du dos.

Propriétés  :

  • Mucolytique et anticatarrhale très puissante
  • Régulatrice et tonique cardiaque
  • Anti-inflammatoire
  • Antispasmodique, antitussive
  • Antibactérienne
  • Antiseptique

 Flacon de 5 ml

[Produit disponible sous 7 jours ouvrés]

Disponible sur commande

Description

Inule odorante – Inula graveolens – Bio

Molécules aromatiques : Acétate de bornyle, lactone, bornéol
Partie distillée : sommité fleurie

 

Indications : 

  • Bronchites chroniques, rhino-pharyngo-amygdalite, toux spasmodique, laryngite, trachéite, emphysèmes
  • Asthmes sécrétoires
  •  Fatigue cardiaque, troubles du rythme cardiaque, tachycardies


Usage externe :       

L’huile essentielle d’ Inule odorante est à utiliser en onctions locales.

  

Précautions d’utilisation :

  • Déconseillée pendant les 3 premiers mois de grossesse
  • Voie interne réservée au thérapeute
  •  Sensibilisation de type allergique possible
  •  HE très puissante, à utiliser avec modération

 Pour un engagement toujours plus fort pour la qualité, Pranarôm International a adopté la charte suivante :

  • Priorité aux matières premières certifiées biologiques et, à défaut, aux matières végétales sauvages récoltées sur des sites non traités.
  • Double analyse de tous les lots d’huiles essentielles en interne et par un laboratoire indépendant. Ces analyses sont effectuées en tenant compte de la Pharmacopée Européenne, des normes AFNOR et de normes internes strictes.
  • Ingrédients sans OGM (organisme génétiquement modifié).
  • Traçabilité. Il existe une fiche technique et un échantillon pour chaque lot d’huile essentielle, pour chacune des synergies d’huiles essentielles fabriquées chez Pranarôm ainsi que pour chacun des produits finis (huile de massage, shampoing…)
  • Production selon la procédure des normes HACCP (Hazard Analyze of Critical Control Point). Ces normes impliquent une traçabilité et un autocontrôle des produits finis (contrôle bactériologique, chromatographie …).
  • Respect intégral des bonnes pratiques de fabrication (GMP: good manufacturing practice) et de laboratoire (BPL).