Cajeput Bio (cajeputier) 10 ml

3,90

Purifiante, cette huile est réputée pour son efficacité contre les infections respiratoires en massage sur le thorax. Elle s’utilise aussi comme décongestionnant veineux et tonique cutané.

Propriétés :

  • Antiseptique général puissant (pulmonaire, intestinal, urinaire)
  • Antinévralgique (calme la douleur)
  •  Stimulante et revigorante
  •  Expectorante, anticatarrhale
  • Vermifuge
  • Antispasmodique
  • Décongestionnante veineuse

 Flacon de 10 ml

[Produit disponible sous 7 jours ouvrés]

Plus que 1 en stock (peut être commandé)

Description

 Cajeput – Melaleuca cajuputii – Bio


Molécules aromatiques : 1,8 cinéole, limonène

Partie distillée : feuille

Le cajeput ou cajeputier est un arbre aromatique originaire d’Inde dont l’écorce est blanche et détachable.
Le nom de “Cajeput” provient du malais et signifie “arbre blanc“.
Ce grand arbre vigoureux et robuste pousse à l’état sauvage en Extrême-Orient, en Indonésie et en Australie.
Il appartient au genre Melaleuca et à la famille des Myrtaceae, famille d’arbres et de plantes utiles en aromathérapie.
Le cajeput est proche du tea-tree et du niaouli, mais il est plus simple à utiliser, car on en obtient une huile essentielle assez douce.

Traditionnellement réputée pour ses propriétés :

• anti-infectieuse
• anticatarrhale
• antiseptique
• antiputride
• expectorante
• antinévralgique
• décongestionnante.

Précautions particulières :

• Tenir hors de portée des jeunes enfants
• Ce produit ne peut se substituer à un régime alimentaire équilibré
• Ne pas dépasser la dose conseillée • Sauf avis du médecin ou du pharmacien, ne pas utiliser pendant la grossesse et l’allaitement et chez l’enfant de moins de 3 ans
• Conserver à l’abri de toute source de chaleur et de la lumière.

Conseil du professionnel:

Voie cutanée : 2 à 3 gouttes + 2 gouttes d’H.V. noisette en application locale.

Bio signifie « issu de l’agriculture biologique » (Contrôle Certisys-BE1).

+++++ = vivement conseillé – (!) à utiliser avec précaution.

Voie orale Voie cutanée Diffusion aérienne Inhalation aérosol
++++ ++++

Indications : 

– Respiratoire : affections de l’appareil pulmonaire (bronchite, pharyngite, tuberculose,…) et asthme
– Excrétoire : infections urinaires (cystite, urétrite)
– Douleurs : rhumatismes, courbatures, douleurs articulaires, goutte, sciatiques
– Tête : névralgie dentaire et de l’oreille, laryngite, sinusite
– Peau : dermatoses (psoriasis, acné) et plaies
– Herpès génital, dysplasie du col
– Varices, hémorroïdes

Usage externe :       

– En massages ou en frictions, 10 à 20 gouttes pures (pour les peaux sensibles, diluée dans de l’huile végétale) :
. sur le thorax et le dos pour les infections respiratoires,
. sur les zones douloureuses pour les courbatures et rhumatismes,
. localement pour les dermatoses.
– En inhalation, pour les infections respiratoires, laryngites et sinusites.
– En diffusion pour purifier et assainir l’air.

Synergie :
Bronchite, pharyngite et laryngite : cajeput, pin et niaouli,
Tuberculose : cajeput, pin, thym et origan,
Psoriasis : cajeput, lavande aspic et géranium,
Acné : cajeput et cèdre,
Diffusion : cajeput, cèdre, lavande aspic et marjolaine sylvestre.

 Pour un engagement toujours plus fort pour la qualité, Pranarôm International a adopté la charte suivante :

  • Priorité aux matières premières certifiées biologiques et, à défaut, aux matières végétales sauvages récoltées sur des sites non traités.
  • Double analyse de tous les lots d’huiles essentielles en interne et par un laboratoire indépendant. Ces analyses sont effectuées en tenant compte de la Pharmacopée Européenne, des normes AFNOR et de normes internes strictes.
  • Ingrédients sans OGM (organisme génétiquement modifié).
  • Traçabilité. Il existe une fiche technique et un échantillon pour chaque lot d’huile essentielle, pour chacune des synergies d’huiles essentielles fabriquées chez Pranarôm ainsi que pour chacun des produits finis (huile de massage, shampoing…)
  • Production selon la procédure des normes HACCP (Hazard Analyze of Critical Control Point). Ces normes impliquent une traçabilité et un autocontrôle des produits finis (contrôle bactériologique, chromatographie …).
  • Respect intégral des bonnes pratiques de fabrication (GMP: good manufacturing practice) et de laboratoire (BPL).