Cholreg (Equilibre cardiovasculaire)

25,00

CHOLREG contribue à équilibrer naturellement certains paramètres (glycémie, cholestérol total et LDL) impliqués dans le bon fonctionnement du système cardiovasculaire.

Disponible sur commande

Description

  • contenance : 60 gélules
  • ingrédients actifs : Levure Rouge de Riz – Coenzyme Q10 – Chardon Marie – Poivre noir – Vitamine E – Vitamine C – Vitamines B3 B5 B6 B9 B12 – Vitamine K – chlorure de Chrome
  • posologie:  2 gélules par jour à avaler réparties au moment des repas.
  •  Cure de 3 mois conseillée
  • A conserver dans un endroit sec.

 

  Ingrédients Actifs  Forme 2 gélules    caractéristiques
 Levure de riz rouge extrait sec 400 mg standardisé en Monacolines K (1,6 %)
  dont monacolines K  6,4 mg
 Coenzyme Q 10 poudre   80 mg
 Chardon Marie extrait sec 270 mg           standardisé en Silymarine (80%)
 Poivre noir extrait sec     6 mg           standardisé en Pipérine
 Vitamine E naturelle     4 mg   116 % des AJR
 Vitamine C 120 mg   150 % des AJR
 Vitamine B3   5,4 mg      34 % des AJR
 Vitamine B5    12 mg    200 % des AJR
 Vitamine B6   1,4 mg    100 % des AJR
 Vitamine B9 132 mcg      66 % des AJR
 Vitamine B12    2 mcg      80 % des AJR
 Vitamine K 16 mcg      22 % des AJR
 Chrome  16 mcg      40 % des AJR
Ads

Ingrédients technologiques : stéarate de magnésium.

AJR* : Apport Journaliers Recommandés suivant directive 2008/100/CE

Cholreg n’est pas un médicament; c’est un complément alimentaire qui ne peut être utilisé comme substitut d’un régime alimentaire varié.
Ne pas dépasser la dose conseillée et tenir hors de portée des jeunes enfants. 

Formule déposée au bureau D3 de la DGCCRF le 10/11/2010 Conformement au décret 2006-352 du 20 Mai 2006 relatif aux Compléments Alimentaires

Pour accomplir ses fonctions, le cholestérol doit se déplacer dans l’organisme mais, insoluble dans l’eau, il ne peut être véhiculé seul dans le sang et doit utiliser des molécules lipoprotéiques comme moyen de transport. Les deux plus connues sont associées à des dénominations destinées à simplifier, « bon » et « mauvais » cholestérol.

Le même cholestérol est donc transporté par deux systèmes (LDL et HDL pour Low etHigh Density Lipoprotein) qui empruntent les mêmes circuits mais inverses ; LDL achemine le cholestérol de son lieu de production (le foie) vers les cellules de l’organisme qui en ont besoin et HDL en récupère l’excès pour le ramener à son point de départ d’où il est éliminé par la bile.

L’excès de cholestérol : facteur de risques de maladies cardiovasculaires

Une des conséquences d’un dérèglement alimentaire se traduit par une augmentation des LDL et, lorsque ceux-ci transportent plus de cholestérol que les HDL (moins sujets à variation) ne peuvent en ramener, ils s’oxydent, se déposent sur les parois artérielles (plaques d’athéromes), en réduisent le diamètre et peuvent générer des troubles cardiaques.
L’excès de cholestérol est donc considéré comme un important facteur de risques de développement des maladies cardiovasculaires, au même titre que le tabac, l’hypertension, le diabète et la surcharge pondérale.
Il est souvent le témoin d’une hygiène de vie néfaste (excès alimentaires, alcool, tabac, manque d’activité physique).
La lutte contre un taux de cholestérol élevé passe en premier lieu par un changement des habitudes de vie.